Accéder au contenu principal

SHEELOVES " Based on the True Story of …"

Chronique de Seb:

Revenant à leurs racines, le groupe français Sheeloves et son fondateur Philippe Laude nous gratifient d’un album lo-fi aux harmonies riches, effet delay et parties vocales qui se chevauchent(Pipsqueak) à l’appui, voix éraillée qui s’adresse à nos oreilles sur le ton de la confidence amicale,dissonances et ruptures rythmiques savamment orchestrées participant de l’ambiance noise-psyché des 12 titres intégralement enregistrés au Black Libertarian Studio sis dans l’agglomération bordelaise où s’est retranché loin du monde des paillettes le gourou harassé de la pop française,menant l’espace d’un album seul sa barque, sans pour autant négliger d’agrémenter ses compositions des pistes abandonnées d’une session avortée de l’été 1999 au studio ELP de Toulouse,la partie rythmique y étant assurée par Benoît « Bud » Silva (batterie, ex Punish Yourself) et Pascal « Wilson » Jacquet (basse), quelques guitares témoins de Sébastien Courribet (Mo-e) venant encore compléter le tableau de leurs touches délicates. Envoutant, hypnotique, mélancolique et enjoué tel un rai de soleil perçant à travers la brume confuse d’un lendemain de cuite sur une plage abandonnée, une bouteille à la mer flottant au gré de la houle sonore, côtoyant indifférente la coque des vaisseaux imposants de l’industrie musicale. Cosmique !