Accéder au contenu principal

VENTURA "Ultima Necat"



Et un de plus! Non pas qu'on s'en lasse, bien au contraire! Le 3ème album du trio suisse Ventura sorti sur le label au catalogue de plus en plus riche et toujours aussi judicieux Africantape (Marvin, Papier Tigre, Oxes, Shipping News parmi d'autres) créé en 2008 par Julien Fernandez (batteur du groupe Chevreuil) et qui a organisé son premier festival à Lyon en avril 2011, est (encore) une réussite et une leçon magistrale de noise rock comme on l'aime, moins âpre cependant et plus mélodique que le précédent tirant même parfois vers un shoegaze façon My Bloody Valentines (eh oui j'ai des références de "vieux" rocker toujours sur le retour, priez pour mon âme) qui n'est pas pour me (nous?) déplaire, agrémenté de boucles métalliques aux vertus hypnotiques dont la structure cyclique est régulièrement et délicieusement rompue comme pour mieux relancer l'exécution du "morceau", à la façon de ces montagnes russes qui font que vous redescendez pour remonter aussi sec à une vitesse démultipliée par la hauteur que vous avez atteinte, en outre proportionnelle à la résultante des forces que le corps subit et inversement proportionnelle à sa masse, si cette masse est constante bien sur et que je me rappelle bien de l'énoncé de la 2ème loi de Newton  ... mais vous me direz que vous vous en foutez et vous aurez bien raison! Écoutez le dernier album de Ventura! Nothing more to say  (oui, j'aime bien faire croire que je sais parler anglais aussi parfois).