Accéder au contenu principal

MYSELF




Sur ce second album, Myself fait se télescoper Painkiller, Arab on Radar et This Heat. Le résultat des ces variations épileptiques est éblouissant. La production donne du relief à ces instants de folie sonore. On ne s’ennuie pas une seconde et ce disque dévoile à chaque écoute de nouvelles perspectives auditives. (Kfuel)