MYSELF




Sur ce second album, Myself fait se télescoper Painkiller, Arab on Radar et This Heat. Le résultat des ces variations épileptiques est éblouissant. La production donne du relief à ces instants de folie sonore. On ne s’ennuie pas une seconde et ce disque dévoile à chaque écoute de nouvelles perspectives auditives. (Kfuel)

Search